La séance boudoir de Sandrine

Photographe boudoir, portrait intime et lingerie

Le Mans – Sarthe – Anger – Tours – France

“Mon corps je le déteste”

Ce sont les premiers mots de Sandrine qui “appréhende toujours les séances boudoir” dans son parcours depuis 2014 en photothérapie.
Un regard très dur sur elle-même lié à son parcours de vie, ce que la société renvoie aux femmes qui “ont plus de 40 ans, ne font pas un 34-36”.
Pourtant, avec Emilie, nous avons reçu au studio une femme formidable, drôle et courageuse, pour une séance ensoleillée et pleine d’humour.
Sandrine avait amené pas moins de 3 sacs entièrement remplis de lingerie : pull large, corset, body, ensemble, chaussette haute, nuisette, déshabillé, le choix était large et il nous a bien fallu le temps entier du thé pour déterminer les tenues pour la séance. 
Nous avons convenu de faire 2 maquillages : le premier, simple, pour la révéler dans sa nature profonde : drôle et souriante; le deuxième, plus intense au niveau des yeux et du regard, pour aller trouver la femme sensuelle et sexy en elle.
Le soleil était bien présent ce matin là et nous en avons joué sur les différents éléments du studio. Durant la préparation de la séance, Sandrine avait envie de jouer avec un miroir, d’avoir une scène avec une partition de musique inspirée d’une photo qui lui avait plu et éventuellement utiliser juste un drap pour se couvrir. Partager tout cela en amont nous a aidés à prendre ces photos le jour J sans pression et dans une ambiance agréable.
Au final, après avoir vu les photos, Sandrine nous écrit : “J’ai du mal à me dire que c’est ce que je dégage et pourtant c’est bien moi, sensuelle, gracieuse, féminine, légèrement sexy. Toujours pleine de vie malgré les murs pris dans la tête”.
Ces mots nous touchent car ils font partie d’un de nos buts à atteindre avec Emilie : aider les femmes à s’accepter, à se voir avec un regard moins dur et à prendre conscience de leur personnalité, de leur beauté, de ce qui se dégage d’elles.

Voir un autre article du blog